Allemagne : une culotte de chasteté créée pour répondre à l’explosion des viols

On croyait la ceinture de chasteté abandonnée aux oubliettes de l’histoire, elle refait surface dans l’Allemagne de 2016, confrontée à une vague de viols et agressions sexuelles. La marque SAFE SHORTS propose plusieurs caleçons de jogging indéchirables, dotés d’une alarme de 130 décibels.

La créatrice Sandra Seilz raconte avoir subi une tentative de viol par trois hommes alors qu’elle faisait son jogging, l’an passé. Cet incident, ainsi que les 1276 viols et agressions de femmes survenus à Cologne le 31 décembre dernier, auraient décidé cette entrepreneuse à créer une nouvelle ceinture de chasteté.

La marque fondée dans la ville d’Oberhausen se targue sur son site d’utiliser des matériaux similaires à ceux des gilets pare-balles. Le dispositif se compose d’un système de lacets fermés par  un cadenas et d’une puissante alarme sonore. Il faut compter 99 euros pour acquérir le modèle shorty, 149 euros pour le caleçon de jogging.

Difficile de savoir si ces curieux accessoires protègent réellement les femmes. Quoi qu’il en soit, le modèle de jogging est déjà épuisé, dans une Allemagne traumatisée par Cologne et par le récent viol et assassinat de la jeune Maria par un réfugié à Fribourg.