Jean-Michel Gaudin, 53 ans, dans le coma pour avoir secouru deux dames agressées

Jean-Michel Gaudin (photo : Facebook)

Un Aveyronnais de 53 ans a été sauvagement battu par quatre jeunes hommes la semaine dernière, pour avoir porté secours à deux vieilles dames agressées dans le métro parisien. Jean-Michel Gaudin, chef de rang de la buvette de l’Assemblée nationale, a payé cher son acte de bravoure : plongé dans le coma, il demeure dans un “état stationnaire”.

La scène s’est déroulée vendredi dernier à la station de métro Bastille. En milieu d’après-midi, Jean-Michel Gaudin assiste à l’agression de deux vielles dames par quatre jeunes hommes sur le quai. Lorsqu’il prend la défense des dames, les quatre individus le rouent de coups. Couvert de contusions et d’hématomes, les os fracturés, il s’effondre au sol. Ses agresseurs le laissent pour mort et prennent la fuite.

Jean-Michel Gaudin sombre dans le coma, il est transporté à l’hôpital, son pronostic vital est engagé. Ce père de deux filles, originaire d’Estaing en Aveyron, était encore dans le coma mercredi soir et il est désormais dans un “état stationnaire” selon ses médecins. A ce jour, aucun suspect n’a été interpellé, rapporte l’Express.

Mercredi, au début de la séance des questions au gouvernement, les députés ont rendu hommage à Jean-Michel Gaudin, dont le portrait a été projeté dans l’hémicycle.

Le portrait de Jean-Michel Gaudin à l’Assemblée nationale (photo : Razzy Hammadi)

On fustige souvent à raison les hommes qui restent passifs face à des agressions ou viols dans les lieux publics. Gardons toutefois à l’esprit que dans bien des cas, face à des délinquants en bande, ceux qui osent intervenir s’exposent à de graves conséquences. Jean-Michel Gaudin en a fait brutalement les frais, tout comme le jeune Marin en novembre 2016.

Autre article de Solveig Mineo

Maria, 19 ans, violée et tuée par un réfugié afghan de 17 ans

A Fribourg (Allemagne), la police a arrêté un réfugié de 17 ans...
En savoir plus