La réponse magistrale d’une jeune youtubeuse à un déferlement d’insultes racistes

Emma CakeCup, youtubeuse française suivie par un million d’abonnés, reçoit depuis dimanche des centaines d’insultes racistes. “Sale blanche”, “sale babtou”, “ferme ta gueule t’es juste une babtou”, “nous allons te détruire car nous sommes fiers de nos origines de maghrébins” : les injures pleuvent sur Emma. Dans sa dernière vidéo, la jeune youtubeuse résume la polémique en toute décontraction et répond de manière magistrale à ce torrent de haine.

“Je trouve que babtou c’est un terme péjoratif, juste… est ce que j’ai le droit ?”

Le déferlement d’insultes racistes sur Twitter a commencé le dimanche 5 mars, lorsqu’Emma a publiquement exprimé son avis sur le terme “babtou”, fréquemment utilisé comme injure envers les Blancs.

Les tweets d’Emma sur le mot “babtou” étaient une réponse à une première vague de haine provoquée par un tweet plutôt anodin se moquant gentiment des “gens trop fiers de leurs origines”.

Emma a alors parodié un des tweets haineux qu’elle a reçus pour en souligner la bêtise …

… ce qui lui a valu une nouvelle vague de violence verbale.

 

“Nous allons te détruire car nous sommes fiers de nos origines de maghrébins”

Avec une décontraction affichée, Emma a assumé sa position sur le caractère péjoratif du mot “babtou” et a rappelé qu’elle n’avait voulu “offenser personne”. Nouvelle salve de tweets haineux.

“Sale babtou” : “le racisme anti-blanc n’existe pas”

La plupart des messages de haine reçus par Emma ont un point commun : ils nient l’existence du racisme anti-blanc, tout en insultant Emma parce qu’elle est blanche. Plus précisément, il est reproché à Emma de s’exprimer sur le racisme alors qu’elle est blanche (sous-entendu : privilégiée). Emma reçoit des centaines d’insultes en raison de ses origines, mais on lui intime l’ordre de ne pas qualifier ces insultes de racistes.

 

Le fait d’affirmer l’existence du racisme anti-blanc a même valu à Emma des accusations de racisme…

… et mériterait des coups selon certains :

Les “sales blanches” se rebiffent

Depuis les tweets et la vidéo d’Emma CupCake, de nombreuses femmes témoignent sur les Twitter de leur expérience du racisme anti-blanc.