Les agressions de femmes ont augmenté de 52% en 2 ans mais le sentiment d’insécurité stagne

Entre 2013 et 2015, le taux de femmes agressées en Île-de-France a aug­men­té de 52%. Pour­tant, le “sen­ti­ment d’in­sécu­rité” des femmes n’a aug­men­té que de 0,16% sur cette péri­ode. C’est ce que révèle l’en­quête « vic­ti­ma­tion et sen­ti­ment d’in­sécu­rité en Île-de-France » menée par l’In­sti­tut d’Amé­nage­ment et d’Ur­ban­isme début 2015 auprès d’en­v­i­ron 10 500 Fran­ciliens âgés de 15 ans et plus. Et si nous étions en train de nous habituer à la vio­lence quo­ti­di­enne ?

D’après cette enquête, la pro­por­tion de femmes déclarant avoir subi en Île-de-France une “agres­sion tout venant” dans les 3 dernières années est passée de 5,4% en 2013 à 8,2% en 2015, soit une hausse de 52% en deux ans. Dans le même inter­valle de temps, le taux de femmes se con­sid­érant “en insécu­rité” n’a que légère­ment aug­men­té, pas­sant de 68,9% à 69,7%. La moitié des femmes inter­rogées déclar­ent avoir peur dans les trans­ports, con­tre 30% des hommes.

Loin du cliché de l’in­sécu­rité arti­fi­cielle­ment entretenue par “les médias” et “les poli­tiques”, ces chiffres nous invi­tent à penser que les femmes ont ten­dance à s’habituer à l’in­sécu­rité. Plus elles la subis­sent au quo­ti­di­en, plus leur tolérance s’ac­croît et elles auront ten­dance à min­imiser l’in­sécu­rité. Cette cor­réla­tion se retrou­ve égale­ment chez les hommes dans cette enquête, puisque le taux d’a­gres­sions a aug­men­té de 25% et que leur sen­ti­ment d’in­sécu­rité a légère­ment reculé.

Le rap­port de l’I­AU est disponible ici .

 

Autre article de Brigade des Cœurs

Festival de Cannes : Claudia Cardinale, massacre à la retoucheuse

Amin­cie, rabotée, lis­sée … Clau­dia Car­di­nale appa­raît presque mécon­naiss­able sur la dernière...
En savoir plus