Burkini dans les piscines publiques : la municipalité de Rennes dit oui

La société et la mode ont évolué“, a déclaré Yvon Léziart, conseiller délégué aux sports à la ville de Rennes, interrogé par Ouest France sur le burkini dans les piscines rennaises.

Lundi dernier à la piscine Gayeulles de Rennes, des nageurs ont été surpris de voir une femme nager en burkini, couverte des pieds à la tête. La presse locale a contacté la municipalité de Rennes pour en savoir plus. Le conseiller délégué aux sports a indiqué que « les seuls impératifs qui doivent entrer en compte sont l’hygiène et la sécurité. Il faut que la tenue de bain soit dans une matière, par exemple le lycra, compatible avec la pratique de la nage. Le maillot ne doit pas être non plus porté avant d’entrer dans la piscine et les nageurs doivent se doucher et se savonner avant de pénétrer dans le bassin. »

Concernant la laïcité, « il n’y a pas de problème non plus” estime Yvon Léziart : “Dans tous les établissements publics, la laïcité est la règle. Le nombre de femmes nageant avec un burkini est de toute façon très faible à Rennes. »

Sur internet, de plus en plus d’enseignes de mode islamique proposent des burkinis à la vente. La plupart du temps, le visage du mannequin est flouté ou supprimé pour ne pas heurter les convictions des croyants. Parfois, ce sont même les mains qui sont cachées.

 

Un burkini sur le site nabira.fr
Autre article de Bellica

Burkini dans les piscines publiques : la municipalité de Rennes dit oui

“La société et la mode ont évolué“, a déclaré Yvon Léziart, conseiller délégué...
En savoir plus