Christiane Martel et Iris Mittenaere, les deux Miss Univers françaises de l’histoire

Christiane Martel et Iris Mittenaere, Miss Univers 1953 et 2017

Cocorico ! Pour la deuxième fois dans l’histoire, la plus belle femme du monde est une Française. La nordiste de 24 ans Iris Mittenaere a remporté le titre de Miss Univers, et ce, sans chirurgie. Vous n’avez pas regardé le concours ? C’est normal, l’émission a quelque chose d’un peu désuet, et surtout, aucune Française n’avait gagné depuis … 1953 ! Qui sont Iris Mittenaere et Christiane Martel, les deux seules Miss Univers françaises ? On vous dit tout sur ces deux ambassadrices de la beauté française.

Chris­tiane Mar­tel fut la pre­mière Française de l’his­toire à être sacrée Miss Univers à l’âge de 20 ans. Con­traire­ment à Iris Mit­te­naere, qui fut Miss Nord-Pas-de-Calais 2014 et Miss France 2015, elle n’a jamais été Miss France, mais qu’im­porte. Née Chris­tiane Mag­nani et issue d’une famille ital­i­enne mod­este, la jeune mosel­lane com­mence le man­nequinat en 1952 pour une mai­son de cou­ture et rem­porte les con­cours de Miss Cen­tre et de la plus belle Ital­i­enne de France.

Le titre de Miss Univers per­met à Chris­tiane Mar­tel de sign­er chez Uni­ver­sal et de décrocher 26 rôles de 1954 à 1962 dans des films aujour­d’hui oubliés. En 1958, elle épouse un fringant Mex­i­cain, fils du Prési­dent Miguel Alemán Valdés.

Chris­tiane Mar­tel et Ugo Tog­nazzi en 1959 sur le tour­nage du film Tipi da Spi­ag­gia

Être sacrée plus belle femme du monde a sem­ble-t-il réus­si en ter­mes de car­rière à Chris­tiane Mar­tel, qui a élevé ses qua­tre enfants sous le soleil mex­i­cain. Le pub­lic français a pu la revoir en 2012, ray­on­nante, sur le plateau de Miss France avec Jean-Pierre Fou­cault.

Quant à Iris Mit­te­naere, son pro­fil est tout autre : elle vient d’une famille d’en­seignants, étudie la chirurgie den­taire à Lille et sem­ble déter­minée à devenir den­tiste. La roulette plutôt que les pail­lettes. Sa car­rière de Miss risque tout de même de lui don­ner un sacré coup de pouce financier. Lorsqu’elle devient Miss France en 2015, elle gagne “100.000 euros de cadeaux, prof­it­era d’un apparte­ment pen­dant un an à Paris et percevra un salaire d’un cadre supérieur » pen­dant une année, selon Sylvie Tel­li­er, direc­trice générale de la société Miss France.

Iris Mit­te­naere, den­tiste dans l’âme

Détail presque mignon : lors du con­cours, Iris Mit­te­naere s’est engagée à lut­ter pour l’hy­giène buc­co-den­taire. Quand on a un si joli sourire, c’est bien aimable à elle de se préoc­cu­per de nos chicots.

Hygiène buc­co-den­taire high lev­el

Enfin, Le Monde nous assure qu’Iris Mit­te­naere, inter­rogée lors de la céré­monie sur la crise des réfugiés en Europe, “a fait un plaidoy­er pour l’ou­ver­ture des fron­tières”. En réal­ité, la jeune femme a fait une réponse très mesurée : “Les pays peu­vent avoir le choix de fer­mer ou d’ou­vrir leurs fron­tières. Dans l’Eu­rope, nos fron­tières sont ouvertes parce que nous souhaitons avoir le plus de mon­di­al­i­sa­tion (…) pos­si­ble. En France, pour le moment, nos fron­tières sont ouvertes, mais si un jour nous déci­dons de les fer­mer, je pense que c’est un droit que nous avons. Je pense qu’avoir des fron­tières ouvertes nous per­met de décou­vrir le monde et d’en savoir un peu plus sur nos voisins.”

Félic­i­ta­tions à Iris Mit­te­naere ! Vive la France ! Vive l’hy­giène buc­co-den­taire !

Autre article de Solveig Mineo

Forte mobilisation pour Lucie, jeune Lilloise rescapée d’une tentative de viol à Lille

Ils étaient plus de 400 ce dimanche, rassem­blés à la Citadelle de...
En savoir plus