Dijon : une femme frappée et insultée par des migrants afghans parce qu’elle portait un décolleté

Une femme de 33 ans a été frap­pée et insultée par des “deman­deurs d’asile” afghans parce qu’elle por­tait un décol­leté.

Les faits se sont pro­duits le 23 mai. La presse locale relate la scène :

“Vers 22 h 45 mer­cre­di soir, req­uise par les ser­vices de la SNCF, la police est inter­v­enue en gare de Dijon. Dans un train en prove­nance de Paris, deux hommes s’en étaient pris à une Dijon­naise âgée de 33 ans, lui reprochant une tenue ves­ti­men­taire trop légère, à savoir un décol­leté. Les deux jeunes hommes, des Afghans deman­deurs d’asile habi­tant à Dole (Jura), ont insulté la jeune femme, ten­té de la faire descen­dre de force en gare de Dijon et l’un des deux lui a porté des coups con­tre ses jambes. Inter­pel­lés, les deux indi­vidus âgés de 19 et 23 ans seront con­vo­qués devant le tri­bunal cor­rec­tion­nel.”

Seront-ils expul­sés ? Rien n’est moins sûr.

Autre article de Bellica

“Bande de salopes blanches” : le message d’amour d’une “féministe” pro-hijab sur Twitter

Le fémin­isme inclusif dans toute sa splen­deur. La reli­gion d’amour et de...
En savoir plus