Epilation des sourcils interdite dans des instituts de beauté de Saint-Denis

A Saint-Denis (93), cer­tains insti­tuts de beauté refusent d’épil­er les sour­cils de leur clientes, a révélé le dernier numéro d’Enquête Exclu­sive sur M6. “C’est haram !” explique l’esthéti­ci­enne lors d’une caméra cachée, qui avance égale­ment des argu­ments san­té tout droit venus de la Mecque : s’épil­er les sour­cils agi­rait sur les veines et don­nerait le can­cer du sein.

 

Depuis plusieurs décen­nies, les com­merces tra­di­tion­nels cèdent le pas à des com­merces com­mu­nau­taires. Cette trans­for­ma­tion affecte les bou­tiques de vête­ments, qui sont de plus en plus nom­breux à pro­pos­er des tenues con­formes aux stan­dards de pudeur islamiques : hijabs, abayas, tuniques longues et niqabs.

A en croire Google, l’épi­la­tion des sour­cils est loin d’être une ques­tion fan­tasque en islam, puisque les préoc­cu­pa­tions religieuses appa­rais­sent dans le top des suggestions.

Cap­ture d’écran Google réal­isée le 16/07/2017

Les forums com­mu­nau­taires tels que Yabi­la­di four­mil­lent de débats à ce sujet et le site Ajib, webzine sur “l’ac­tu­al­ité de l’is­lam et des musul­mans”, suivi par près de 200 000 per­son­nes, a pub­lié aujour­d’hui un “rap­pel” sur l’épi­la­tion des sour­cils en islam. Citant plusieurs hadiths et sourates, Oum Maryam est formelle : “des preuves véridiques ont attesté de l’interdiction de l’épilation des sour­cils pour la femme musul­mane, car cette pra­tique implique de chang­er la créa­tion d’Allah”. Mais que les Yéties sont ras­surées : des déro­ga­tions sont prévues si la femme “se trou­ve gênée par des sour­cils trop imposant qui tombent”. Ouf !

Autre article de Solveig Mineo

Sexisme en banlieues : Caroline Sinz, journaliste à France 2 veut “briser la loi du silence”

Vous con­nais­sez toutes Car­o­line Sinz mais vous avez sans doute oublié son...
En savoir plus