Fdesouche vole des photos de femmes mobilisées contre le cancer pour faire passer les femmes blanches pour ethnomasochistes #GoBaldForBLM

Le site Fdes­ouche a pub­lié des pho­tos volées et détournées de femmes mobil­isées con­tre le can­cer dans le but de faire pass­er les femmes blanch­es pour des eth­no­masochistes soumis­es aux mil­i­tants de Black Lives Mat­ter. Dans un arti­cle pub­lié le 7 juin, Fdes­ouche pré­tend que “cer­taines femmes se sont rasées [sic] la tête pour mon­tr­er leur « sol­i­dar­ité » avec Black Lives Mat­ter”, obéis­sant au “mot d’or­dre” du hash­tag #GoB­ald­For­BLM  (“rase ta tête pour Black Lives Mat­ter”) qui aurait “en réal­ité pour orig­ine un troll du forum 4chan”. En vérité, le piège mon­té par les trolls de 4chan pour “troller les femmes blanch­es” et les pouss­er à se ras­er la tête n’a pas pris et les pho­tos cen­sées mon­tr­er que des femmes (toutes blanch­es) auraient suivi l’ap­pel sont des pho­tos volées et détournées. Les trolls con­ser­va­teurs ont créé de faux comptes Twit­ter se faisant pass­er pour des femmes, en volant leurs pho­tos.

Une jeune cana­di­enne de 22 ans a dénon­cé la supercherie et a appelé les inter­nautes à sig­naler ces vols de pho­tos. “Vous partagez des pho­tos de femmes qui ont rasé leur tête pour lever des fonds pour la lutte con­tre le CANCER, a‑t-elle écrit. Ces pho­tos ont été volées par des losers pathé­tiques qui veu­lent telle­ment dés­espéré­ment mon­tr­er que la gauche est folle, qu’ils en arrivent à créer des men­songes de toutes pièces. Si vous partagez cela, vous faites par­tie du prob­lème. (…) S’il vous plaît, sig­nalez ces tweets dès que vous les voyez. Cette fille a 15 ans. QUINZE ANS. Un enfant inno­cent qui a don­né ses cheveux pour la lutte con­tre les can­cers pédi­a­triques est dépeinte comme une “tarée fémin­iste” pour que des crétins comme Paul Joseph Wat­son [mil­i­tant con­ser­va­teur anglais] rameu­tent des fol­low­ers pour faire des com­men­taires dis­tin­gués à leur sujet.”

De nom­breux influ­enceurs con­ser­va­teurs anglo­phones, tels que Paul Joseph Wat­son (1,1 mil­lion d’abon­nés sur Twit­ter) ont relayé ce hoax. La dif­fu­sion de ce genre de men­songes sert de sup­port à leur pro­pa­gande selon laque­lle la plu­part des prob­lèmes poli­tiques ren­con­trés par les pays occi­den­taux proviendraient de la “fémin­i­sa­tion”. Ils veu­lent faire croire à leur pub­lic que l’im­mi­gra­tion de masse et les dérives des mou­ve­ments antiracistes comme Black Lives Mat­ter seraient dûs au faut que les pays occi­den­taux ont don­né aux femmes occi­den­tales les mêmes droits que les hommes occi­den­taux. Il s’ag­it évidem­ment d’un men­songe : toutes les déci­sions impor­tantes de poli­tiques migra­toire ont été pris­es par des hommes, les hommes sont sur­représen­tés dans un grand nom­bre de man­i­fes­ta­tions de sou­tien à Black Lives Mat­ter et de nom­breuses per­son­nal­ités poli­tiques sou­tenant ce mou­ve­ment sont de sexe mas­culin. Jacob Frey, le maire de Min­neapo­lis, s’est age­nouil­lé en pleurs pour affich­er sa soumis­sion inté­grale au mou­ve­ment Black Lives Mat­ter.

Jacob Frey age­nouil­lé, en pleurs, devant le cer­cueil de George Floyd. Cap­ture d’écran de la vidéo de la céré­monie.

Le Pre­mier Min­istre cana­di­en Justin Trudeau s’est lui aus­si age­nouil­lé.

Le Pre­mier min­istre cana­di­en Justin Trudeau lors d’un rassem­ble­ment à la mémoire de George Floyd, à Ottawa (Ontario), le 5 juin 2020. PHOTO BLAIR GABLE / REUTERS

La pub­li­ca­tion du hoax par Fdes­ouche a évidem­ment entraîné une vague de com­men­taires de pure haine misog­y­ne. Les uns pointent “la con­ner­ie de ces femelles qui réflechissent avec leur ven­tre”, d’autres écrivent : “Elles sont mûres pour faire le tapin pour un gros nez”. Cer­tains pro­posent de “ton­dre à la Libéra­tion” ces “PAN” (acronyme de “P*te à n*gres”). D’autres encore, dans un mélange de dégoût et d’ex­ci­ta­tion pal­pa­ble, les imag­i­nent en train de “se faire défon­cer par 2 blacks” ou “se livr­er en gang bang dans un foy­er ou une cité”. Rap­pelons qu’il s’ag­it de pho­tos de femmes, dont cer­taines mineures, qui voulaient juste lever des fonds pour aider la recherche sur le can­cer.

Flo­rilège de com­men­taires sur Fdes­ouche en réac­tion au hoax #GoB­ald­For­BLM

A la révéla­tion du hoax, cer­tains ont exprimé leur décep­tion. Apparem­ment, l’idée que des femmes de leur peu­ple s’hu­m­i­lient publique­ment leur procu­rait un sen­ti­ment de joie. Ils auraient aimé que ce soit vrai.

Cap­ture d’écran de l’ar­ti­cle de FdeS­ouche dif­fu­sant le hoax #GoB­ald­For­BLM

 

Autre article de Solveig Mineo

Le courageux témoignage de Manon, 20 ans, streameuse victime de cyberharcèlement et de menaces de viol

Manon, jeune streameuse belge con­nue sous le pseu­do­nyme Manono­li­ta, a pub­lié un...
En savoir plus