“Ferme ta gueule et pousse”: un gynécologue violent jugé pour avoir stérilisé une patiente

Hôpital de Montauban

Au terme de 8 années de procé­dure, un gyné­co­logue obstétricien de l’hôpi­tal de Mon­tauban se retrou­ve face au juge. Il encourt une peine de 8 mois de prison avec sur­sis ain­si que l’in­ter­dic­tion d’ex­ercer sa pro­fes­sion pen­dant 8 mois, pour avoir ren­du une de ses patientes stériles en rai­son d’une manip­u­la­tion vio­lente du cor­don ombil­i­cal. L’utérus se serait alors retourné, ren­dant néces­saire son abla­tion.

Le chirurgien, réputé pour être agres­sif envers ses patientes, se serait exclamé : “Ferme ta gueule et pousse !” en plein milieu de l’ac­couche­ment de sa vic­time.

La mal­heureuse patiente avait dû subir une abla­tion de l’utérus, après l’ac­couche­ment, pour stop­per une hémor­ragie interne. “Le prati­cien a eu une atti­tude inadap­tée notam­ment en tirant sur le cor­don ombil­i­cal”, ce qui a “provo­qué une inver­sion utérine” chez la patiente.

La patiente ne pour­ra désor­mais plus avoir d’en­fant de sa vie. Son avo­cate pré­cise qu’elle s’est séparée de son com­pagnon à la suite de cette affaire et s’in­surge : « Huit ans de procé­dure ! Est-ce un délai raisonnable ?»

La par­tie civile réclame 20.000 euros de dédom­mage­ment pour cette stéril­i­sa­tion non-con­sen­tie. Le ver­dict sera ren­du le 2 juil­let prochain.

Marie-Hélène Lahaye, fémin­iste belge mil­i­tant pour “l’ac­couche­ment respec­té acces­si­ble à toutes les femmes”, qual­i­fie les faits de “vio­lences obsétri­cales”. Depuis 2013, sur son blog Marie accouche là, Marie-Hélène Lahaye milite con­tre les mal­trai­tances et vio­lences obstétri­cales et elle a récem­ment pub­lié un livre à ce sujet : Accouche­ment : les femmes méri­tent mieux.