Impunité des violeurs ? Il viole 15 fois sa belle-fille de 12 ans : 24 mois de prison

Un homme de 32 ans a été pris en fla­grant délit de viol et a recon­nu quinze vio­ls par sodomie sur sa belle-fille de 12 ans. Il écope de … 24 mois de prison ! 6 semaines de prison par viol com­mis. En France, grâce à la prodécure de cor­rec­tion­nal­i­sa­tion du viol, la plu­part des vio­ls sont requal­i­fiés en sim­ple agres­sion sex­uelle, ce qui per­met de divis­er par 4 la peine max­i­male encourue.

Ce ressor­tis­sant soma­lien avait été sur­pris en 2015 par sa femme dans le lit de sa belle-fille. Au terme de l’en­quête, la vic­time âgée de 12 ans a déclaré avoir été vio­lée à 15 repris­es en seule­ment quelques semaines. Le beau-père lui avait imposé des péné­tra­tions anales, pour ne pas laiss­er de traces.

Au procès, l’ac­cusé s’est con­fon­du en excus­es et a jus­ti­fié ses actes par une enfance dif­fi­cile, elle aus­si mar­quée par des abus sexuels.

Les vio­ls ayant été requal­i­fiés en sim­ples agres­sions sex­uelles, le par­quet a req­uis 5 ans de prison dont 1 avec sur­sis. Le juge a ramené sa peine à 24 mois de prison, ain­si que 8000 euros de dom­mages et intérêts à sa vic­time, et 1500 euros pour son ex-com­pagne, mère de l’ado.

En théorie, le viol est un crime. Il est défi­ni par le code pénal comme « tout acte de péné­tra­tion sex­uelle, de quelque nature qu’il soit, com­mis sur la per­son­ne d’autrui par vio­lence, con­trainte, men­ace ou sur­prise. » Le viol est puni de quinze ans de prison, vingt ans en cas de cir­con­stances aggra­vantes (si la vic­time est un mineur de moins de quinze ans, par exemple).

Lyon Mag

Autre article de Solveig Mineo

Attentat de Turku en Finlande : le terroriste “ciblait les femmes”, annonce la police

Le deman­deur d’asile maro­cain de 18 ans qui a poignardé à mort...
En savoir plus