La préfète d’Indre-et-Loire exprime sa fierté d’avoir expulsé un migrant agresseur de femmes défendu par les chrétiens de la Cimade

PORTRAITS DE LA NOUVELLE PREFETE DE L'INDRE ET LOIRE, CORINNE ORZECHOWSKI, 58 ANS, ANCIENNE PREFETE DE LA SARTHE. SUCCEDE AU PREFET LOUIS LE FRANC. PHOTOS JULIEN PRUVOST

La Cimade s’est récemment mobilisée pour contester l’expulsion d’un migrant en Centrafrique. La préfète d’Indre-et-Loire Corinne Orzechowski a répondu fermement à l’association chrétienne qu’elle était “sans états d’âme” compte tenu du “lourd passé judicaire” du migrant, “dont des violences aux femmes“.

 

 

Autre article de Bellica

Burkini dans les piscines publiques : la municipalité de Rennes dit oui

“La société et la mode ont évolué“, a déclaré Yvon Léziart, conseiller délégué...
En savoir plus