La doyenne de l’humanité Emma Morano, 117 ans, s’en est allée

Emma Mora­no, la doyenne de l’hu­man­ité, s’en est allée hier à l’âge de 117 ans. Née le 29 novem­bre 1899 dans le Pié­mont, cette Ital­i­enne était la dernière per­son­ne encore vivante sur terre à être née au XIXe siè­cle. Elle aura con­nu trois siè­cles et vu défil­er onze papes, trois rois d’I­tal­ie et douze prési­dents.

Emma Mora­no en 1930

Emma a con­servé sa lucid­ité jusqu’au bout et est restée physique­ment indépen­dante jusqu’à ses 115 ans.  Femme au fort car­ac­tère et pieuse chré­ti­enne, elle a sur­mon­té la perte de son pre­mier amour tué au com­bat pen­dant la pre­mière guerre mon­di­ale puis le décès de son unique enfant en 1937 à l’âge de six mois. En 1938, bien avant l’in­stau­ra­tion du divorce en Ital­ie, elle se sépare de son mari qui la bat­tait.

Les improbables secrets de longévité d’Emma Morano

En moyenne, les femmes vivent 6,2 ans de plus que les hommes : out­re les fac­teurs géné­tiques, les femmes ont ten­dance à con­som­mer moins de sub­stances nocives pour la san­té, elles occu­pent des emplois moins risqués, moins pénibles et tra­vail­lent moins longtemps au cours de leur vie.

Emma Mora­no, pour sa part, a tra­vail­lé dans une usine de toile de jute, exposée à des pous­sières nocives, puis a été cuisinière au Col­le­gio San­ta Maria de Pal­lan­za jusqu’à l’âge de 75 ans. Lorsqu’on l’in­ter­roge, la doyenne attribue sa longévité à son céli­bat choisi et à son régime ali­men­taire atyp­ique.

Son médecin, le doc­teur Bava, l’a suiv­ie pen­dant 30 ans et a con­fié à la presse qu’Em­ma “a tou­jours mangé très peu de légumes, très peu de fruits”. A l’âge de 20 ans, Emma souf­fre d’anémie et son médecin lui recom­mande de manger trois oeufs par jour. Depuis ce temps, il ne s’est pas écoulé un jour sans qu’elle ne mange deux œufs crus et un œuf en omelette … soit plus de 100 000 œufs engloutis au cours d’une vie ! A ce régime, ajou­tons un goût pronon­cé pour les bis­cuits et une con­som­ma­tion régulière mais mod­érée d’eau-de-vie mai­son.

Le secret d’Em­ma pour­rait bien être son extra­or­di­naire géné­tique, puisque plusieurs mem­bres de sa famille ont atteint un âge fort avancé.

Le record de longévité revient tou­jours à notre Jeanne Cal­ment nationale, qui vécut 122 ans.

Autre article de Brigade des Cœurs

Nancy : Osez le féminisme se mobilise avec l’islamiste Marwan Muhammad et une mosquée se réclamant des Frères Musulmans

Le 1er avril 2017 à Nan­cy, l’as­so­ci­a­tion “Osez le fémin­isme” par­ticipera à un...
En savoir plus