Le courageux témoignage d’une jeune médecin gravement agressée en sortant d’une intervention pour SOS médecins dans le quartier des Moulins à Nice

Une jeune femme médecin a le courage de témoign­er à vis­age décou­vert de la vio­lente attaque qu’elle a subie à Nice en sor­tant d’une inter­ven­tion auprès d’un patient pour SOS médecins. Elle a été vio­lem­ment frap­pée par trois per­son­nes qui lui ont égale­ment volé ses affaires. Elle a des côtes fêlées, une entorse au genou, des ecchy­moses au vis­age et une prob­a­ble atteinte du ménisque. La police niçoise a annon­cé qu’elle met­trait en place un dis­posi­tif d’ac­com­pa­g­ne­ment des médecins dans cette zone du quarti­er des Moulins à Nice et SOS médecins sus­pend ses inter­ven­tions dans le quarti­er tant que le dis­posi­tif de sécu­rité ne sera pas mis sur pied.

Les agres­sions de médecins, hommes et femmes, sont en hausse. Rien qu’en 2018, plus d’un mil­li­er de médecins ont subi une agres­sion. L’oc­ca­sion de rap­pel­er pour Bel­li­ca que si la lutte con­tre les vio­lences misog­y­nes est un com­bat néces­saire, il ne faut pas oubli­er l’im­por­tance de lut­ter con­tre l’in­sécu­rité en général, qu’elle touche des femmes ou des hommes. Bien que cette agres­sion n’aie pas de car­ac­tère sex­iste prou­vé, il n’en reste pas moins que la lib­erté de cir­cu­la­tion et de tra­vail des femmes est affec­tée par le phénomène général d’in­sécu­rité dans un nom­bre impor­tant de quartiers racail­lisés. La mul­ti­pli­ca­tion des attaques, voire guet-appens suiv­is de cail­las­sages, à l’en­con­tre des médecins et pom­piers, c’est-à-dire de per­son­nes qui dédi­ent leur vie à aider les autres, est plus que préoccupante.

On notera égale­ment que la vic­tim­i­sa­tion per­ma­nente des “jeunes des quartiers” (sic) qui se plaig­nent d’être “ghet­toïsés” et “stig­ma­tisés par la police” cache une réal­ité moins glo­rieuse : c’est prin­ci­pale­ment les racailles qui pour­ris­sent la vie des habi­tants de ces quartiers et qui, à force d’a­gress­er pom­piers, policiers et médecins, les empêchent d’avoir accès à des ser­vices essentiels.

 

 

Autre article de Bellica

Mamie solide : une nonagénaire chasse à coups de canne un cambrioleur de sa maison

Dans la nuit du ven­dre­di 20 octo­bre au same­di 21, une dame...
En savoir plus