Mennel de The Voice est une militante assumée de l’islam politique. Qu’elle assume jusqu’au bout.

Mennel, la chanteuse voilée de l’émission The Voice, fait polémique. Contrairement à ce qu’affirment un certain nombre de militants du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), ce n’est pas le bout de tissu sur sa tête qui dérange. Le vrai problème, c’est que Mennel est une militante assumée de l’islam politique qui fait de son voile un étendard idéologique. Militer au sein d’une organisation politique implique d’assumer les polémiques que l’on crée.

Mennel Ibtissem milite en effet très officiellement pour une association à visée politico-religieuse, Lallab, dédiée à la promotion du voile islamique et à la mise en avant des femmes musulmanes en tant que musulmanes. Le 6 mai 2017, elle a co-animé un un événement militant de l’association Lallab.

Capture d’écran du compte Facebook officiel de l’association Lallab

Sur son compte Instagram officiel, l’artiste met clairement en avant sa participation au sein de Lallab.

Lallab est considéré par l’Observatoire de l’Islam politique et des frères musulmans comme un “laboratoire du féminisme islamiste”. Mennel n’est pas juste une artiste qui couvre ses cheveux. Elle est une militante du voile islamique et elle est une figure de proue de “Um’artiste”, “le réseau qui permet de promouvoir l’art et les artistes musulman.e.s”. C’est en tant que musulmane militante qu’elle accepte d’être mise en avant. Il est donc logique qu’elle soit considérée comme une militante religieuse.

Son statut publiquement assumé de militante prend une coloration préoccupante lorsqu’on apprend que Mennel considère l’attentat du 14 juillet 2016 de Nice (86 morts et 458 blessés) comme un complot du gouvernement français. Conspiracy Watch, également appelé Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, s’en est inquiété. L’Association des victimes de l’attentat de Nice a jugé “innacceptables” les propos de Mennel dans un communiqué de presse et en appelle “à la responsabilité de TF1 pour donner suite à ces propos”.

La chanteuse s’est défendue en invoquant “le contexte”, mais il est difficile de savoir de quel contexte elle parle, si ce n’est la banalité du complotisme au sein des militants de l’islam politique, qui sont nombreux à considérer les attentats comme un complot gouvernemental pour attiser la haine contre les musulmans.

Le “féminisme musulman” pour lequel milite Mennel en prend un sacré coup lorsqu’on apprend qu’elle est fan de Tariq Ramadan, actuellement en détention provisoire en attente de son procès pour viol.

A lire également : l’article très complet de Naëm Bestandji, Mennel Ibtissem, actrice et victime de son fanatisme religieux 

Autre article de Rachel M

Mennel de The Voice est une militante assumée de l’islam politique. Qu’elle assume jusqu’au bout.

Mennel, la chanteuse voilée de l’émission The Voice, fait polémique. Contrairement à...
En savoir plus