Pour la rentrée des classes, Marks & Spencer se lance dans les hijabs pour fillettes de 3 ans

Hijabs pour fillettes. Capture d'écran de la rubrique des "essentiels" de la rentrée scolaire de Marks & Spencer.

Pour la ren­trée sco­laire 2018, la célèbre enseigne bri­tan­nique Marks & Spencer a lancé un nou­veau pro­duit : des hijabs pour fil­lettes de 3 à 9 ans. Mieux encore : ces voiles islamiques pour enfants sont disponibles dans la rubrique “les essen­tiels” de la caté­gorie “uni­formes d’é­col­iers” de Marks & Spencer.

Cap­ture d’écran du site de Marks & Spencer prise le 11/10/2018.

Les “impudiques” fillettes de 3 ans qui montrent leurs cheveux

La polémique a débuté lorsque Majid Naawaz, fon­da­teur du think tank anti-salafiste Quil­liam a publique­ment accusé Marks & Spencer “d’en­cour­ager des pra­tiques moyen­nâgeuses”. Selon lui, ven­dre des hijabs au ray­on ren­trée sco­laire revient à qual­i­fi­er “d’im­pudiques” les petites filles qui mon­trent leurs cheveux. “Le hijab est tou­jours imposé (unique­ment aux femmes) par la loi en Iran et en Ara­bie Saou­dite ain­si que dans plusieurs autres pays. C’est un apartheid sex­uel”, a déclaré Majid Naawaz. En réponse à ceux qui invo­quent la lib­erté, il répond : “Marks & Spencer est tout aus­si libre de ven­dre des tee-shirts avec le dra­peau des con­fédérés [ Ndlr : dra­peau fréquem­ment asso­cié au supré­macisme blanc], mais je parie qu’ils ne le fer­ont jamais.”

 

 

La blogueuse Yas­mine Mohammed, apos­tate de l’is­lam qui pointe régulière­ment du doigts les per­sé­cu­tions subies par ceux qui osent quit­ter la reli­gion musul­mane, a quant à elle adressé un “fuck you very much” à l’en­seigne bri­tan­nique. Men­acée de mort par sa pro­pre mère pour avoir refusé de porter le hijab, elle est révoltée que Mars & Spencer nor­malise cette tenue religieuse.

 

Sources bri­tan­niques :

LBC

The Times

Autre article de Solveig Mineo

Belgique : lors d’un débat télévisé, un élu islamiste refuse de regarder les femmes présentes et de leur serrer la main

Redouane Ahrouch, élu local belge islamiste, fon­da­teur du par­ti ISLAM et can­di­dat...
En savoir plus