Refusant d’être traitée en “créature inférieure”, la championne d’échecs Anna Muzychuk boycotte les championnats du monde en Arabie Saoudite

La troisième meilleure joueuse d’échec du monde refuse de mettre les pieds en Arabie Saoudite car les femmes y sont traitées en “créatures inférieures”.

“Dans quelques jours, je vais perdre mes deux titres mondiaux, parce que j’ai décidé de ne pas aller en Arabie Saoudite. De ne pas me plier aux règles que l’on m’impose, de ne pas porter l’abaya, de ne pas devoir sortir accompagnée et de ne pas me sentir comme une créature inférieure”. La championne ukrainienne Anna Muzychuk a annoncé samedi sur Facebook qu’elle préférait renoncer à ses titres plutôt que d’obéir aux lois de la monarchie islamique d’Arabie Saoudite.

Sa sœur Mariya ainsi que 150 autres joueurs participent au boycott afin de protester contre le choix de la Fédération internationale des échecs d’avoir organisé le championnat à Riyad. En Arabie Saoudite, les femmes doivent obligatoirement porter une abaya (grand voile noir très couvrant), elles ne peuvent pas sortir seules et ne peuvent toujours pas conduire seules. Le décret autorisant les femmes à conduire n’est pas encore entré en vigueur.

Autre article de Rachel M

Liberté d’importuner : Ils crachent sur une vieille dame aimable dans le RER

Une vidéo tournée dans le RER donne un aperçu de l’ambiance pourrie...
En savoir plus