Un député acclamé au Parlement britannique pour son plaidoyer pro-burqa

Une scène sur­réal­iste s’est pro­duite en sep­tem­bre au Par­lement de Grande-Bre­tagne. Le député tra­vail­liste Tan­man­jeet Singh Dhe­si s’est lancé dans un vibrant plaidoy­er en faveur de la burqa, dans lequel il qual­i­fie de “raciste” toute per­son­ne osant pronon­cer des paroles néga­tives au sujet de la burqa. Il a reçu les accla­ma­tions d’une assem­blée ent­hou­si­aste.

Le dis­cours a été pronon­cé le 4 sep­tem­bre au Par­lement bri­tan­nique. Le député a pris la parole pour défendre les femmes en burqa et pour exiger que le Pre­mier Min­istre Boris John­son présente des excus­es publiques pour avoir moqué la burqa en dis­ant qu’elle fai­sait ressem­bler à “une boîte aux let­tres” ou à “un braque­ur de banque.” Selon Tan­man­jeet Singh Dhe­si, il est impératif que les remar­ques néga­tives sur la burqa soient inter­dites et que les opposants à la burqa présen­tent leurs excus­es car cri­ti­quer la burqa est “raciste”, “islam­o­phobe”, “dén­i­grant”, cela “divise” la société bri­tan­nique et “provoque une flam­bée de crimes de haine”. Il a égale­ment réclamé “l’ou­ver­ture d’une enquête sur l’is­lam­o­pho­bie” au sein du par­ti de Boris John­son.

Ce plaidoy­er pour la burqa et pour l’in­ter­dic­tion de tout pro­pos dén­i­grant la burqa a reçu un tor­rent d’ap­plaud­isse­ments joyeux. Habituelle­ment inter­dits, les applaud­isse­ments ont été excep­tion­nelle­ment autorisés pour l’oc­ca­sion. On entend égale­ment des cris d’en­cour­age­ment : “Allez, Tan !”

La burqa ne cesse de pro­gress­er en Grande-Bre­tagne et au nom de la “diver­sité”, elle est pro­mue et sa cri­tique assim­ilée à une inci­ta­tion à la haine islam­o­phobe. En 2017, la BBC avait dif­fusé un clip à des­ti­na­tion de la jeunesse, les invi­tant à ne pas juger néga­tive­ment la burqa. 

Ca fait rêver, non ?

 

Autre article de Solveig Mineo

La fin des bikinis dans Miss America : entre néo-puritanisme et marketing hypocrite

Le défilé en biki­ni des can­di­dates de Miss Amer­i­ca, c’est bien­tôt fini....
En savoir plus