Une femme malvoyante et sa fille caillassées et traitées de “sales putes, sales blanches” à Pierrefitte-sur-Seine

Pierrefitte-sur-Seine est une ville particulièrement laide.

Haine misog­y­ne et anti-blanche en Seine-Saint-Denis. À coups de pier­res et de bloc de béton.

Mise à jour : con­tac­tée par Sud Radio, la police con­firme.

L’a­gres­sion est relatée par le mag­a­zine Valeurs actuelles :

“Une jeune fille et sa mère ont été vic­times d’une vio­lente agres­sion, le 20 mai dernier, alors qu’elles se dirigeaient vers la gare pour ren­tr­er chez elles, à Pier­refitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, sig­nale l’Organisation de lutte con­tre le racisme anti-Blancs (OLRA).

Les deux femmes (la mère est malvoy­ante et se déplace avec une canne) ont notam­ment reçu des jets de cail­loux, une barre en métal et un morceau de béton de la part d’un groupe de « jeunes », qui ont mul­ti­plié les insultes racistes : « Dégagez, on n’aime pas les Blancs ici ! », « Retourne-toi, regarde-nous sale pute, sale blanche ».

L’OLRA, qui accom­pa­gne les vic­times dans leurs démarch­es juridiques, pré­cise que la jeune femme, blessée à la tête et tou­jours en état de choc, a été trans­portée par les pom­piers à l’hôpital, et qu’un arrêt de tra­vail ain­si qu’un suivi psy­chologique ont dû être mis en place. Une plainte a été déposée.

« Nous ne pou­vons tolér­er plus longtemps le silence auquel sont con­damnées les vic­times », déplore l’association apoli­tique dans un com­mu­niqué. Con­tac­tée par Valeurs actuelles, la police munic­i­pale nous a ren­voyés vers la mairie, qui n’a pas répon­du, pour l’instant, à notre sol­lic­i­ta­tion.”

Autre article de Solveig Mineo

Christiane Martel et Iris Mittenaere, les deux Miss Univers françaises de l’histoire

Cocorico ! Pour la deuxième fois dans l’histoire, la plus belle femme du...
En savoir plus